Pratiquer le vélo quand il fait chaud: conseils pour éviter le coup de chaleur!

Pratiquer le vélo quand il fait chaud: conseils pour éviter le coup de chaleur!

Quoi de plus agréable pour un cycliste de rouler sous un ciel ensoleillé avec des températures d'été? Avaler les kilomètres d'asphalte ou de la route, encouragé par un généreux soleil. Sympa oui, mais pas sans risque! Voici quelques conseils et astuces pour profiter au maximum de vos sorties d'été en vélo.

Contrairement aux conditions pluvieuses où les cyclistes peuvent adapter leur équipement en conséquence pour se protéger au mieux (vêtements chauds et imperméables, gants, sur-chaussures, etc.), les solutions de lutte contre la chaleur sont limitées. Même en s'hydratant régulièrement et en portant des vêtements adaptés à la chaleur, le cyclisme, à des températures supérieures à 30°C, est très exigeant pour le corps. Ce dernier doit constamment réguler la température corporelle afin d'éviter l'hyperthermie, phénomène qui peut causer de l'inconfort ou même compromettre le pronostic vital du cycliste.

Quelles sont les conséquences directes de la chaleur sur notre corps lors d'une randonnée à vélo?

Lors d'un exercice cycliste, l'action de nos muscles produira de la chaleur. Afin de maintenir une température corporelle d'environ 37°C, notre corps évacuera cet excès de chaleur sous forme de sueur. Dans le cas de l'entraînement à haute température, les besoins de thermorégulation s'ajoutent à ceux de l'effort. Pour nous protéger, notre organisme va favoriser la thermorégulation et redistribuer le sang aux tissus cutanés au détriment des muscles. Par conséquent, pour la même fréquence cardiaque d'exercice, un cycliste roule plus lentement par temps chaud que par temps frais et obtient donc de moins bons résultats.

Comment m'habituer progressivement à la chaleur?

La meilleure solution est de s'entraîner quand il fait chaud. Afin de ne pas prendre de risques déraisonnables, commencez par faire du vélo pendant une heure sans forcer, puis augmentez progressivement la durée de vos séances d'entraînement au cours des séances suivantes. Lorsque vous êtes déjà acclimaté au minimum, vous pourrez augmenter vos intensités de stress, mais vous pourrez limiter vos efforts au-delà de 90% de votre FC Max. Mais attention à ne pas en faire trop, limitez-vous à une séance sur trois dans un environnement chaud, et n'insistez pas si vous vous sentez mal pendant une séance d'entraînement.

 


La meilleure solution est de former quand il fait chaud. Afin de ne pas prendre de risques déraisonnables, à commencer par le vélo pendant une heure sans forcer, puis augmenter progressivement la durée de vos séances d'entraînement pendant les séances suivantes. Lorsque vous êtes déjà acclimatés à un minimum, vous serez en mesure d'augmenter votre stress intensités, mais vous serez en mesure de limiter vos efforts au-delà de 90% de votre FC Max. Mais attention à ne pas en faire trop, limitez-vous à une session de trois dans un environnement chaud, et ne pas insister si vous vous sentez mal pendant un workout.


Comment arrêter les effets négatifs de la chaleur avant et pendant l'entraînement cycliste?
 

Avant de sortir: Buvez régulièrement dès la veille de votre séance d'entraînement, restez le plus possible dans un environnement frais, prenez une douche froide avant d'aller à vélo, utilisez des chaussettes de contention pour améliorer votre retour veineux, salez davantage votre nourriture pour anticiper les pertes dues à la transpiration. Comme les cyclistes professionnels, vous pouvez également porter une veste de refroidissement pour maintenir votre température corporelle basse jusqu'au début de votre séance.

Pendant l'entraînement: hydrater régulièrement avec une boisson énergisante peu concentrée et pas trop froide pour éviter les problèmes intestinaux, porter des vêtements clairs et respirants, arroser régulièrement avec de l'eau fraîche, surtout à la nuque pour aider votre corps à se rafraîchir.

 

 

Aucun commentaire

Ecrire un commentaire