Comment se mettre en danseuse?

Comment se mettre en danseuse?

La position "en danseuse" est adoptée par le cycliste lorsqu'il pédale debout sur les pédales, fesses détachées de la selle. Alternant avec la position assise, cette technique de pédalage offre de nombreux intérêts. Voici quelques conseils pour maîtriser cette position et en tirer le meilleur parti.

Lorsqu'il commence à se mettre en danseuse, le cycliste pédale debout sur les pédales, enlevant ses fesses de la selle. Il n' a que 4 points d'appui (les 2 mains sur le guidon et les 2 pieds sur les pédales), enlevant le 5ème appui de la position traditionnelle (fesses sur la selle).

Cette position est généralement utilisée par le cycliste lors de l'ascension (en alternance avec la position assise) et lors des reprises ou des sprints. Il permet de générer plus d'énergie, mais reste plus coûteux en énergie que la position assise.

 

Quelles sont les erreurs courantes commises en se mettant en danseuse?

Les cyclistes ont souvent tendance à n'appuyer que sur les pédales, alors qu'il est nécessaire de les enrouler correctement pour obtenir plus d'efficacité. Enrouler signifie accompagner la pédale tout au long des différentes phases du pédalage (poussée, bas régime, traction et haut régime).

Grâce aux pédales automatiques, les phases de traction et de transition peuvent être optimisées en tirant sur la pédale lorsque le pied est relevé, puis en marchant avec elle tout en gardant le talon haut avant de l'appuyer à nouveau.
En vous concentrant sur le pédalage et en jouant avec les chevilles comme axes d'articulation, vous économisez de précieuses secondes.

Lorsque vous pédalez en position assise, les quadriceps (situés sur le haut de la cuisse) et les gros muscles des fesses sont fortement sollicités. Lors de la position "en danseuse", ils sont beaucoup moins impliqués (les muscles iliaques psoas, antérieurs droit, entre autres, prennent le relais) et peuvent ainsi récupérer.

Quand faut-il se mettre en danseuse?

Plusieurs moments clés sont propices à se mettre en danseuse.
Dans une longue montée, cela vous permet de reprendre le rythme lorsque vous voyez votre vitesse diminuer. N'hésitez pas à mettre 1 ou 2 dents de moins, car cette position vous permet de déplacer un peu plus de vitesses que lorsque vous pédalez sur la selle.
Sur les parcours relativement plats sur lesquels vous roulez sur le grand plateau, si vous devez passer des petites bosses de quelques centaines de mètres, plutôt que de changer le plateau, mettez quelques dents de plus dans le dos et pédalez en danseuse jusqu'au sommet. Vous dépenserez certainement un peu plus d'énergie mais avalerez ces courtes difficultés beaucoup plus vite.

 

Aucun commentaire

Ecrire un commentaire