Sanctionné pour dopage mécanique

Sanctionné pour dopage mécanique

Le premier cas avéré de dopage mécanique en France vient de voir sa sanction tomber. En effet Cyril Fontayne, coureur amateur de 43 ans et ancien licencié du SA Mussidan a été condamné mardi à 60 heures de Travaux d'intérêts généraux par le tribunal correctionnel de Périgueux. Le jugement s'est déroulé sur la base d'une "comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité pour escroquerie et tentative d'escroquerie" donc sur un plaider coupable d'office.

En octobre 2017, équipe d'un vélo à moteur, Cyril Fontayne avait été attrapé lors d'une course amateur à  Saint Michel de Double en Dordogne. Une affaire qui avait fait grand bruit, car c'était alors le premier cas de dopage mécanique en France.

Conscient d'avoir triché, Fontayne, ne semble pas apprécier la portée véritable de ses actes. «Je savais que si quelqu'un s'en apercevait, je risquais d'être suspendu mais je suis en fin de carrière. Je ne voulais plus faire de compétition et profiter de la vie avec ma petite fille et ma femme."

Aucun commentaire

Ecrire un commentaire